Portrait – La lune

Carnet de voyage

Pourquoi des photos de lune?

J’aime faire des photos de Lune. Pour celles et ceux qui me suivent sur les réseaux sociaux, vous avez peut-être noté un discours un peu plus spirituel ces derniers mois. Et si ce n’est pas le cas, je vous invite à faire un tour sur Instagram.

Je souhaitais, ici vous raconter un peu mon cheminement vers une vie plus heureuse,  éclairée et choisie.

Tout commence par mon expérience au Chili, où je me suis familiarisé avec une culture plus proche de la nature (la pachamama), connectée avec les animaux, les planètes et les esprits. Au gré de mes rencontres, je me suis intéressée au yoga, à la méditation et au bien-être personnel pour un monde meilleur, en autres.  

En Juillet 2019, le Chili connait une éclipse totale de soleil. Je pose un jour de congé et pars avec une amie dans la montagne afin de faire notre rituel. Contemplation, méditation, mais aussi pique-nique et bières, faut quand même pas trop pousser au niveau des habitudes saines. Ce jour de Juillet 2019, je ne crois qu’à moitié que ce phénomène peut avoir un impact sur moi. J’accompagne mon amie, plus dans l’idée de faire un reportage, que pour apprécier ces effets cosmiques. Mais des mois plus tard, je sens que ce jour-là fut le début d’un fléchissement personnel vers une plus grande conscience de ma vie.

Photo de Lune croissante

Des cercles de femmes sur la cyclicité de la Lune

Avec le confinement, je profite de mon temps libre pour découvrir de nouveaux cours en ligne et surtout je découvre les cercles de femmes.

Commence alors mon cheminement personnel vers plus de spiritualité.

Je découvre que la lune a un impact très important sur notre corps. Elle dirige les marées comment n’aurait-elle pas d’impact sur nos vies si nous sommes composé d’eau? Et qu’en tant que femme, j’ai un cycle similaire au sien.

29,5 jours.

Et je continue mes photos de lune.

Photo de Lune croissante

Cycles féminins et cycles de la Lune

En quoi notre cycle et celui de la lune sont liés et quel est leur rythme ?

Le cycle démarre avec la lune nouvelle que l’on associe à la menstruation féminine. C’est une période de « nettoyage », de libération, de dépuration. Le corps fait table rase sur ce qui ne sert plus (endomètre). Spirituellement, c’est le moment de se concentrer sur ces mauvaises habitudes, ou ces choses dont on ne veut plus (aliment, pensée, émotions, relations).  

Puis vient la lune croissante, c’est une période de forte énergie. La période folliculaire ou pré-ovulatoire chez la femme est la période de construction, d’organisation, de mise en place des décisions. C’est la période où l’on va se focaliser sur nos intentions (pour le cycle, pour l’année, pour notre vie) et mettre en place certaines choses afin d’y arriver.

La pleine lune est l’éclosion. Chez la femme, l’ovulation est une très forte énergie. Nous sommes au maximum de notre beauté et de notre motivation. C’est le moment de voir se réaliser nos intentions si on les a clairement identifiées et travaillées. Nous illuminons notre environnement.

Photo de pleine lune

Puis la lune décroissante nous invite à nous replier vers l’intérieur, à nous reposer. C’est le moment d’analyser si nos intentions sont  toujours à l’ordre du jour, si le cycle a été agréable et efficient. La femme prémenstruelle connectée avec son corps va ralentir le rythme, prendre soin d’elle, travailler la spiritualité et son propre bien-être. C’est la fin d’un cycle. Il est nécessaire de se débarrasser de certaines choses pour en accueillir d’autres nouvelles et meilleures.

C’est un cercle sans fin. Nous naissons, grandissons, explosons de beauté puis nous vieillissons jusqu’à la mort, puis nous naissons de nouveau. Comme la nature, les saisons, le jour, nous sommes cycliques et c’est magique.

Nous les femmes, nous connaissons la mort. Nous savons que pour commencer de nouveau, il faut laisser mourir certaines choses. Que chaque chose a une fin et laisse la place à de nouvelles énergies pour continuer à exister.

Aujourd’hui, lundi 14 décembre 2020, c’est la lune nouvelle. C’est le dernier cycle de l’année 2020. C’est le moment de faire table rase de ce qu’on ne veut plus et éclore une dernière fois avant la fin de l’année.

Photo de pleine lune

La lune et les hommes

Les hommes aussi reçoivent l’influence de la lune mais ne connaissent pas les mêmes fluctuations d’hormones cycliques. Et d’une manière générale, ils sont plus déconnectés de leurs émotions et de leurs corps (désastre du patriarcat qui fera l’objet d’un autre article). Après des mois de conversations, mon compagnon commencent à se laisser convaincre et lève la tête la nuit pour voir où en est la lune (et là où il en est lui-même dans sa vie).

Mais aujourd’hui c’est aussi le jour d’une éclipse de soleil. Recommandations? Manger léger, boire beaucoup d’eau, faire une peu de méditation. Laisser aller sa créativité, réviser ses intentions, remercier l’année qui vient de s’écouler et ses apprentissages.

Photo de Sabine Greppo et les lunes.

Je partage ce montage photo de lune réalisé par mon amie Veronica pour mon anniversaire afin de célébrer un nouveau cycle. Aout 2020.

Si ces sujets vous parle ou vous intrigue, n’hésitez pas à m’écrire pour une session de photos en lien avec votre cheminement spirituel, la lune ou pour marquer une étape importante de votre vie.

Et je vous invite à me suivre sur Instagram pour plus de vie et de photos et si vous souhaitez en savoir plus sur mon cheminement dans la photographie, c’est par ici.

Sources: je suis à la recherche de contenu en français si vous en avez à me partager…

https://www.mirandagray.co.uk/ en anglais. Mais vous trouverez son livre la Lune rouge traduit en français et trouvable dans toutes bonnes librairies.

Aflora mujer en espagnol.

Photo de pleine lune
Conception & réalisation : Cereal Concept