Mes premières photos de voyages

Carnet de voyage

Aujourd’hui, je voulais vous raconter un peu mes débuts avec un appareil photo et ma passion qui vient de loin sans que je ne me sois jamais vraiment rendue compte. Ma mère était la photographe de la famille, son père avant elle. Elle avait un grand sac avec deux argentiques, l’un avec une pellicule couleur, l’autre en noir et blanc. Ma mère a fait partie de cette génération qui a arrêté de faire des photos argentiques avec l’arrivée du numérique, sans vraiment retrouver le gout de la prise de vue avec cette nouvelle technologie.

Moi, j’ai grandi dans une maison remplis de photos. Des photos de moi et mes sœurs, de la famille, d’un oncle photographe qui avait fait un grand travail photographique sur les reflets. 

Puis j’ai commencé à voyager, je suis d’abord partie étudier à Marseille pendant deux ans. J’avais un petit numérique et commençait à apprécier le fait de découvrir des coins et des quartiers différents. Ensuite, j’ai vécu à Paris. Là, j’ai ouvert un blog de voyage « SabineàParis » pour partager avec ma famille les photos de mes visites. Ces endroits que j’avais seulement vus dans des livres et que je voyais alors en vrai (Château de Versailles, Tour Eiffel, et j’en passe.)

Puis ce fut le départ vers le Chili, j’avais en tête des images de Valparaiso, de la cordillère des Andes et le Machu picchu. « SabineàParis » est devenue « Sabinetravels ». Je continuais à poster mes sorties, mes découvertes. J’ai pensé un temps devenir influenceuse avec mon blog mais j’ai vite compris, que je n’avais pas le caractère pour bouger de super hôtels en plages paradisiaques et de publier des photos de moi en bikini pour gagner en notoriété. J’ai plutôt décidé de prendre des cours de photos et de travailler en photo évènementiel pour apprendre toujours plus en technique et travailler mon style.

Les photos que je vous partage sont celles de mes premiers voyages en Amérique Latine. Mes meilleurs clichés de l’époque. Et je les aime encore beaucoup, car j’avais commencé à voyager toute seule (Cuba, Brésil, Equateur, Pérou, Bolivie, Argentine et évidement aux quatre coins du Chili).

Ces photos ont une signification particulière pour moi, même si elles ne sont pas aussi grandioses que celle de National Geographic.  Elles représentent l’innocence d’une époque, où j’arrivais à un endroit avec une seule idée en tête, DECOUVRIR,  partager, discuter, apprendre, m’émerveiller sur des paysages ou des actions. J’ai peut-être perdue un peu l’innocence, mais je suis toujours aussi fascinée à l’idée de connaître de nouveaux endroits et de nouvelles personnes.  

Photo, de gauche à droite, et de haute en bas :

Les rues de La havane, Cuba

Avant l’orage, Playa Larga, Cuba,

Les rues de Trinidad, Cuba

Autoportrait, Rio de Janeiro, Brésil

Lever de soleil depuis Vidigal, favela de Rio de Janeiro, Brésil

Les rues de Rio de Janeiro, Brésil

Les rues de Valparaiso, Chili

Cimetière de bateaux, Mejillones, Chili

Une église, île de Chiloé, Chili

Conception & réalisation : Cereal Concept